04M01982.jpg
Histoire.png

Notre histoire

Le Camp Mère Clarac a été fondé en 1957 par Mère Anselme Marie, qui était la supérieure de la Communauté des Sœurs de Charité de Ste-Marie. Elle a été l’instigatrice de cette œuvre.

 

Encore aujourd’hui, sous la direction de la communauté, le camp bénéficie de la présence des religieuses dans la vie du camp. Depuis plus de 2004, Sr Marie-Hélène assure la direction générale.

Mère Anselme caressait depuis quelque temps l’idée de fonder une colonie de vacances pour favoriser les enfants qui devaient passer l’été dans les villes. L’occasion s’est présentée en 1956 avec l’achat d’un magnifique terrain boisé sur le bord de la rivière Ouareau. L’été 1957, le camp recevait son premier groupe de campeurs!

 

Ce terrain de 115 acres a été développé au fils des ans. Accueillant 25 à 75 campeurs/semaine à ses débuts avec des activités dont la baignade, le canotage, le tennis, la promenade en poney ou en charrette, les excursions et les feux de camp. Ce qui créait un esprit de fraternité et d’amitié 

 

Dès 1964, la clientèle est passé à 180 campeurs/semaine. Dans l’objectif que chaque campeur profite au maximum de son séjour, une restructuration du programme fût nécessaire. Ainsi, il y a eu l’ajout d’activités supervisées par des spécialistes qualifiés pour l’équitation, le tir à l’arc, l’athlétisme, la voile, l’escalade et le karaté.

01.jpg

Au cours des années, pour appuyer ce développement, Il y a eu la construction de différents édifices, tels que chapelle, cafétéria, chalets-dortoirs, infirmerie, théâtre tout équipé.

 

En plus des aménagements sportifs: un champ de tir à l’arc, une piste d’hébertisme, un mini-golf, deux manèges équestres et une écurie abritant une quinzaine de chevaux, une mini-ferme, un mur d’escalade et finalement érigé en 1994, le Pavillon d’accueil Mère Anselme.